Crédit d'impôt pour des services de production cinématographique (code 29)

Une société admissible qui a un établissement au Québec dans l'année d'imposition et dont les activités consistent principalement à y exploiter soit une entreprise de production cinématographique ou télévisuelle, soit une entreprise de services de production cinématographique ou télévisuelle, peut, à certaines conditions, demander un crédit d'impôt pour les dépenses de main-d'œuvre admissibles ou les frais de production admissibles qu'elle a engagés à l'égard d'une production admissible ou d'une production admissible à petit budget.

Le saviez-vous?

Les coûts engagés pour la vidéodescription peuvent faire partie des dépenses admissibles au crédit d'impôt pour des services de production cinématographique.

Fin de la note
Taux du crédit d'impôt

Production admissible

Dans le cas d'une production admissible, le crédit d'impôt est égal au total des montants suivants :

  • 20 % des frais de production admissibles, qui correspondent au total du coût de la main-d'œuvre admissible et du coût des biens admissibles;
  • 16 % du coût de la main-d'œuvre admissible pour effets spéciaux et animation informatiques.

Production admissible à petit budget

Dans le cas d'une production admissible à petit budget, si la société a présenté une demande de certificat d'agrément à la SODEC avant le 29 mars 2017, le crédit d'impôt est égal à 16 % de la dépense de main-d'œuvre admissible pour effets spéciaux et animation informatiques (seule une dépense de main-d'œuvre directement attribuable à des activités liées aux effets spéciaux et à l'animation informatiques peut entrer dans le calcul du crédit d'impôt).

Note
Toute demande de certificat d'agrément présentée à la SODEC après le 28 mars 2017 relativement à une production admissible à petit budget sera refusée en raison de l'abolition de cette catégorie de biens.
Fin de la note
Sociétés admissibles au crédit d'impôt

Pour avoir droit à ce crédit d'impôt, une société doit, dans l'année d'imposition, avoir un établissement au Québec et y exploiter soit une entreprise de production cinématographique ou télévisuelle, soit une entreprise de services de production cinématographique ou télévisuelle.

De plus, elle doit respecter les conditions suivantes :

  • elle a obtenu, dans l'année d'imposition, une décision préalable favorable de la SODEC pour la production pour laquelle elle demande le crédit d'impôt;
  • elle n'est pas titulaire d'une licence de radiodiffusion délivrée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC);
  • elle n'est pas exonérée d'impôt;
  • elle n'est pas contrôlée, directement ou indirectement, par une ou plusieurs sociétés qui sont exonérées d'impôt au cours de l'année d'imposition et dont la mission est culturelle;
  • elle détient une attestation d'admissibilité délivrée par la SODEC si, à un moment quelconque de l'année d'imposition ou des 24 mois qui la précèdent, elle a un lien de dépendance avec une société titulaire d'une licence de radiodiffusion délivrée par le CRTC. 

Une mission. Des actions.

Consultez toutes les pages relatives aux mesures que nous avons mises en place pour vous accompagner dans vos interactions avec nous.

Dans le cadre de la réalisation de notre mission, nous nous inspirons de notre vision et de nos valeurs.

Veuillez patienter