Boissons et aliments chauffés

Coronavirus (COVID-19)

Consultez la sous-section Maladie à coronavirus (COVID-19) pour savoir si l'information contenue dans cette page est visée ou non par les différentes mesures adoptées par Revenu Québec.

Aliments chauffés

La vente de boissons et d'aliments préparés et chauffés pour la consommation humaine est taxable.

Voici quelques exemples :

  • les aliments achetés et chauffés au point de vente;
  • les aliments présentés dans un comptoir chauffé;
  • les aliments vendus dans un comptoir de commandes à emporter distinct;
  • les boissons chaudes;
  • le café;
  • le chocolat chaud;
  • les frites;
  • les pizzas;
  • les poissons et frites;
  • le poulet;
  • le thé.

Aliments non chauffés

Les aliments préparés qui sont vendus non chauffés ailleurs que dans les comptoirs où l'on vend habituellement ces types d'aliments sont détaxés.

Exemple
Si un boucher vend des poulets cuits sur la broche chauds, cette vente est taxable. Par contre, si les poulets chauds n'ont pas été vendus et qu'ils ont été placés dans un comptoir réfrigéré, leur vente est alors détaxée.

Boissons distribuées au point de vente

La vente de boissons, telles que le lait, le café, le thé, le thé glacé, le chocolat chaud et le jus, est taxable lorsque ces boissons sont servies sur place.

Boissons ou aliments vendus dans le cadre d'un contrat conclu avec un traiteur

Toutes les boissons ou tous les aliments fournis par un traiteur, sont taxables, que le service soit inclus ou non aux termes du contrat.

Juste. Pour Tous.

Une vision. Des actions.

Consultez toutes les pages relatives aux mesures que nous avons mises en place pour vous accompagner dans vos interactions avec nous.

Dans le cadre de la réalisation de notre mission, nous nous inspirons de notre vision et de nos valeurs.

Veuillez patienter