Repas et logement fournis à un employé du secteur de l'hôtellerie ou de la restauration

Coronavirus (COVID-19)

Consultez la sous-section Maladie à coronavirus (COVID-19) pour savoir si l'information contenue dans cette page est visée ou non par les différentes mesures adoptées par Revenu Québec.

Les repas et le logement que vous fournissez à un employé du secteur de l'hôtellerie ou de la restauration constituent des avantages imposables pour l'employé.

Vous devez inclure la valeur des avantages relatifs aux repas et au logement aux cases A et V du relevé 1 (RL-1) de l'employé, ainsi qu'à la case G ou I. Consultez la page Avantage accordé à un employé pour connaître les particularités qui s'appliquent à un avantage en nature.

Repas

La valeur de l'avantage relatif aux repas fournis à un employé du secteur de l'hôtellerie ou de la restauration correspond au résultat du calcul suivant :

  • le prix de vente minimal (toutes taxes comprises), jusqu'à concurrence de 8,71 $ pour 2019 et de 8,93 $ pour 2020, d'un repas offert à la clientèle, par exemple
    • un plat du jour,
    • un repas d'affaires,
    • une table d'hôte,
    • un buffet,
    • un brunch;
  • moins le total des montants suivants :
    • 20 % du montant du point précédent,
    • la somme payée par l'employé pour le repas.

Logement

La valeur de l'avantage relatif au logement fourni à un employé du secteur de l'hôtellerie ou de la restauration correspond au résultat du calcul suivant :

  • le plus bas prix hebdomadaire d'une chambre offerte en location à la clientèle (toutes taxes comprises), jusqu'à concurrence de 50,50 $ pour 2019 et de 51,25 $ pour 2020;
  • moins la somme payée hebdomadairement par l'employé pour la chambre.

Juste. Pour Tous.

Une vision. Des actions.

Consultez toutes les pages relatives aux mesures que nous avons mises en place pour vous accompagner dans vos interactions avec nous.

Dans le cadre de la réalisation de notre mission, nous nous inspirons de notre vision et de nos valeurs.

Veuillez patienter