Crédit d'impôt relatif aux salaires – R-D (code 02)

Une société qui exploite une entreprise au Canada et qui effectue ou fait effectuer pour son compte des travaux de recherche scientifique et de développement expérimental (R-D) au Québec peut, à certaines conditions, demander un crédit d'impôt relativement aux salaires de R-D admissibles qu'elle a versés pour l'année d'imposition.

Taux du crédit d'impôt

Pour les salaires de R-D admissibles engagés par la société avant le 5 juin 2014 et les dépenses admissibles engagées dans le cadre d'un contrat de recherche conclu avant le 4 juin 2014, le taux de base de ce crédit d'impôt est de 17,5 %. Ce taux peut être majoré pour atteindre 37,5 % si la société est une société sous contrôle canadien dont l'actif total pour l'année d'imposition précédente, y compris celui des sociétés associées, est de 50 millions de dollars ou moins. Lorsque l'actif total de la société se situe entre 50 et 75 millions de dollars, le taux de 37,5 % est réduit de façon linéaire. Le taux majoré s'applique à des dépenses limitées à 3 millions de dollars.

Pour les salaires de R-D admissibles engagés par la société après le 4 juin 2014 et les dépenses admissibles engagées dans le cadre d'un contrat de recherche conclu après le 3 juin 2014, le taux de base du crédit d'impôt est de 14 %. Ce taux peut être majoré pour atteindre 30 % si la société est une société sous contrôle canadien dont l'actif total pour l'année d'imposition précédente, y compris celui des sociétés associées, est de 50 millions de dollars ou moins. Lorsque l'actif total de la société se situe entre 50 et 75 millions de dollars, le taux de 30 % est réduit de façon linéaire. Le taux majoré s'applique à des dépenses limitées à 3 millions de dollars.

Note

Les dépenses doivent être payées au moment de la demande du crédit d'impôt.

Société admissible

Pour avoir droit à ce crédit d'impôt, la société doit exploiter une entreprise au Canada et effectuer ou faire effectuer pour son compte des travaux de R-D au Québec.

Notez que les sociétés suivantes n'ont pas droit au crédit d'impôt relatif aux salaires – R-D :

  • une société qui est exonérée d'impôt ou contrôlée par une société exonérée d'impôt;
  • une société contrôlée par une entité de recherche prescrite.

Société membre d'une société de personnes

Si, au cours de l'année d'imposition, la société est membre d'une société de personnes (ou membre d'une société de personnes interposée qui est membre d'une société de personnes), alors la société peut demander ce crédit d'impôt pour sa part des salaires versés par la société de personnes. Si la société reçoit un relevé 15 pour l'année, utilisez les montants inscrits aux cases 70, 71 et 74 de ce relevé pour calculer le crédit d'impôt auquel elle a droit.

Société membre d'un groupe de sociétés associées

Si, à la fin de l'année civile se terminant dans l'année d'imposition, la société est associée à au moins une autre société admissible au crédit d'impôt et que les sociétés se répartissent entre elles la limite de dépenses de 3 millions de dollars relative au taux majoré du crédit d'impôt, remplissez et joignez à sa déclaration le formulaire Entente concernant la limite de dépenses entre sociétés associées (RD-1029.7.8).

Dépenses admissibles

Les dépenses admissibles à ce crédit d'impôt sont les suivantes :

  • les salaires que la société a versés à ses employés d'un établissement situé au Québec, pour des travaux de R-D effectués dans l'année;
  • la partie de la contrepartie qu'elle a versée à un sous-traitant avec qui elle a un lien de dépendance et est liée par contrat (un contrat qui a pour objet la R-D ou qui y est relatif), pour des travaux de R-D effectués pour son compte dans l'année, et qui correspond aux salaires versés aux employés du sous-traitant;
  • la moitié de la contrepartie qu'elle a versée à un sous-traitant avec qui elle n'a aucun lien de dépendance mais est liée par contrat (un contrat qui a pour objet la R-D ou qui y est relatif), pour des travaux de R-D effectués pour son compte dans l'année par les employés du sous-traitant;
  • la moitié de la partie de la contrepartie qu'elle a versée, dans le cadre d'un contrat, à une personne ou à une société de personnes avec qui elle a un lien de dépendance, et que cette personne ou cette société de personnes a versée à nouveau, dans le cadre d'un contrat, à une autre personne ou à une autre société de personnes avec qui elle n'a aucun lien de dépendance, pour des travaux de R-D effectués pour son compte dans l'année par les employés de cette autre personne ou de cette autre société de personnes.

Montant des dépenses exclues

Pour une année d'imposition qui débute après le 2 décembre 2014, une société doit soustraire un montant appelé montant des dépenses exclues des salaires ou des contreparties qu'elle a versés relativement à des travaux de R-D effectués après cette date.

Le montant des dépenses exclues est égal au moins élevé des montants suivants :

Le montant du seuil d'exclusion pour une année d'imposition est généralement de 50 000 $. Il augmente de façon linéaire si l'actif total de la société pour l'année d'imposition précédente (sans tenir compte de l'actif des sociétés associées) se situe entre 50 et 75 millions de dollars. Il est de 225 000 $ si l'actif total de la société pour l'année d'imposition précédente est de 75 millions de dollars ou plus.

Si le total des dépenses exclues de la société est supérieur au montant du seuil d'exclusion, la partie du montant du seuil d'exclusion qui doit être prise en compte dans le calcul du crédit d'impôt relatif aux salaires – R-D est le résultat du calcul suivant : le montant du seuil d'exclusion multiplié par le rapport entre le montant des dépenses exclues liées au crédit d'impôt et le montant total des dépenses exclues.

Le montant des dépenses exclues d'une société, pour une année d'imposition, doit d'abord réduire ses dépenses qui donnent droit à un taux majoré du crédit d'impôt.

Dernière mise à jour :