Conditions d'admissibilité au supplément à la prime au travail

Vous pouvez avoir droit au supplément à la prime au travail si vous remplissez toutes les conditions suivantes :

  • vous résidiez au Québec le 31 décembre de l'année pour laquelle vous faites la demande;
  • vous êtes, selon le cas,
  • vous aviez au moins 18 ans le 31 décembre de l'année pour laquelle vous faites la demande (si vous n'aviez pas 18 ans, vous étiez dans l'une des situations suivantes : vous aviez un conjoint au 31 décembre (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre), vous étiez le père ou la mère d'un enfant qui résidait avec vous ou vous étiez reconnu comme mineur émancipé par une autorité compétente);
  • vous n'étiez pas détenu dans une prison ou un établissement semblable le 31 décembre de l'année pour laquelle vous faites la demande et vous n'y avez pas passé plus de six mois dans l'année;
  • vous n'avez pas transféré à votre père ou à votre mère un montant pour enfant majeur aux études postsecondaires;
  • personne n'a reçu à votre égard le paiement de soutien aux enfants versé par la Régie des rentes du Québec, sauf si vous avez 18 ans avant le 1er décembre de l'année pour laquelle vous faites la demande;
  • personne ne vous a inscrit comme enfant à charge désigné pour demander le supplément à la prime au travail;
  • le mois pour lequel vous demandez le supplément est compris dans une période de transition vers le travail (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre);
  • vous avez reçu des prestations d'assistance sociale de base à titre d'adulte ou vous avez reçu des prestations du programme Alternative jeunesse pour au moins 36 des 42 mois précédant immédiatement le début de la période de transition vers le travail;
  • le premier mois où vous avez cessé d'être admissible au Programme d'aide sociale (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre) ou au Programme de solidarité sociale (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre), vous étiez détenteur d'un carnet de réclamation délivré par le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale vous permettant de bénéficier de certains services dentaires et pharmaceutiques; sauf si vous receviez des prestations du programme Alternative jeunesse;
  • vous avez un revenu de travail d'au moins 200 $ pour le mois pour lequel vous demandez le supplément à la prime au travail.
Dernière mise à jour : 6 janvier 2014