29. Subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales (ligne 462)

Vous pourriez avoir droit à une subvention qui vise à compenser en partie la hausse des taxes municipales payables à l'égard de votre résidence si, entre autres, toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • au 31 décembre 2016,
    • vous résidiez au Québec,
    • vous aviez 65 ans ou plus,
    • vous étiez propriétaire de votre résidence depuis au moins 15 années consécutives (notez que cette période de 15 ans pourrait inclure une période pendant laquelle votre conjoint a été propriétaire de la résidence, avant que vous en soyez devenu le propriétaire); 
  • votre résidence est une unité d'évaluation entièrement résidentielle comportant un seul logement et elle constitue votre lieu principal de résidence;
  • vous avez reçu, ou vous étiez en droit de recevoir, un compte de taxes municipales à votre nom pour l'année 2017 relativement à cette résidence (notez que si vous êtes copropriétaire de votre résidence, le compte de taxes municipales peut avoir été délivré au nom d'un autre copropriétaire de la résidence);
  • votre revenu familial pour l'année 2016 ne dépasse pas le montant maximal du revenu familial prévu pour pouvoir être admissible à demander une subvention.

Pour connaître toutes les conditions, y compris le montant maximal du revenu familial, donnant droit à cette subvention et pour en calculer le montant, remplissez le formulaire Subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales (TP-1029.TM).

Formulaire à joindre

Subvention pour aînés relative à une hausse de taxes municipales (TP-1029.TM)

Dernière mise à jour :