Conditions d'admissibilité aux versements anticipés du supplément à la prime au travail

Pour avoir droit aux versements anticipés du supplément à la prime au travail pendant l'année, vous devez en faire la demande et remplir les conditions suivantes :

  • Le premier mois où vous ne recevez plus d'aide financière de dernier recours en raison de revenus de travail gagnés par vous ou votre conjoint, vous êtes détenteur d'un carnet de réclamation en vigueur que vous a délivré le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale pour vous permettre de bénéficier de certains services dentaires et pharmaceutiques.
  • Vous avez reçu de l'aide financière de dernier recours ou de l'aide financière du programme Alternative jeunesse pendant au moins 36 des 42 mois qui précèdent celui où vos revenus de travail ne vous donnent plus droit à une aide financière de dernier recours ou à une aide financière du programme Alternative jeunesse.
  • Le mois pour lequel vous demandez le supplément, vous avez un revenu de travail d'au moins 200 $ et vous ne recevez pas d'aide financière de dernier recours ou d'aide financière de programme Alternative jeunesse. 
  • Vous devez résider au Québec au moment où vous faites la demande et être un citoyen canadien, un Indien, un résident permanent ou une personne à qui le Canada a accordé l'asile.
  • Vous devez avoir 18 ans ou plus le premier jour du mois au cours duquel vous faites la demande ou avoir moins de 18 ans, à condition que personne ne soit en droit de recevoir à votre égard, pour l'année en cours, le paiement de soutien aux enfants.
  • Vous acceptez que les versements soient faits par dépôt direct.
Important

Notez que nous pouvons refuser de donner suite à votre demande de versements anticipés si, au moment du traitement de cette demande, vous n'avez toujours pas produit votre déclaration de revenus pour une année passée pour laquelle vous ou votre conjoint avez reçu des versements anticipés.

De même, nous pouvons cesser de faire des versements anticipés ou suspendre de tels versements si nous constatons que vous n'avez toujours pas produit votre déclaration pour une année passée pour laquelle vous avez reçu les versements anticipés.

Notez que vous ne pouvez pas demander de crédits d'impôt relatifs à la prime au travail si vous étiez détenu dans une prison ou un établissement semblable le 31 décembre 2016 et si vous y avez passé plus de six mois en 2016.

Dernière mise à jour :