Calcul du crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés – Résidence privée pour aînés

Les dépenses admissibles incluses dans votre loyer sont déterminées à l'aide de tables de calcul basées sur votre loyer et précisées dans votre annexe au bail (formulaire obligatoire de la Régie du logement).

Un montant de base vous est accordé si vous payez un loyer dans une résidence privée pour aînés. De plus, pour chaque service admissible offert par la résidence, des valeurs minimales et maximales sont déterminées.

Le total de la valeur accordée aux différents services reçus ne pourra pas dépasser 65 % de votre loyer. Dans le cas d'une personne non autonome (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre), ce total ne peut pas dépasser 75 %. Cette limite de 75 % s'applique également si votre conjoint a 70 ans ou plus et qu'il est non autonome.

En plus du coût de votre loyer, vous pouvez payer des services admissibles à chaque utilisation ou en vertu d'un contrat (par exemple, l'aide pour l'entretien de vos vêtements). Ces services admissibles, qui ne sont pas inclus dans le coût de votre loyer, sont des services occasionnels.

Le crédit d'impôt est égal à 32 % du coût des services admissibles inclus dans le coût de votre loyer et des services occasionnels. Toutefois, ce crédit est réduit de 3 % de la partie du revenu familial qui dépasse 55 320 $.

Si vous habitez en colocation, le montant mensuel donnant droit au crédit est déterminé en divisant votre loyer mensuel total par le nombre de colocataires (Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre).

Utilisez l'outil de calcul Outil d'estimation des versements anticipés – Crédit d'impôt pour maintien à domicile des aînés pour estimer le montant du crédit d'impôt que vous pourriez recevoir.

Dernière mise à jour :